L’Affaire TourneRêve est une association de 15 productrices et producteurs qui tentent de penser leur métier un peu différemment.

Ils rêvent de jeter des ponts entre citoyens de villes et citoyens des campagnes ; de créer autour de l’alimentation un débat visant à tisser des liens organiques et non purement commerciaux entre consommateurs et producteurs.

Ils veulent penser le territoire en termes d’interdépendance, de solidarité et de proximité.
Ils sont persuadés que l’agriculture est l’affaire de tous, que sa définition et ses objectifs ne sauraient dépendre de décisions imposées par la globalisation du marché au détriment de critères de proximité et de durabilité.

Ils osent croire qu’un autre monde est possible et qu’il existe une manière de produire une nourriture quotidienne à l’écart des conflits commerciaux qui agitent le marché, qu’il soit global ou lié à la grande distribution.

Actuellement 1400 ménages souscrivent chaque année un contrat et des liens se font avec des cuisines, collectivités et points de vente.