31 mars 2018 Le NID

Aujourd’hui, Signé Genève parle de lien social au sein de la coopérative : Au-delà d’un simple lieu pour faire ses courses en produits régionaux de qualité, une importance toute particulière est également portée sur le lien social. Pour pouvoir acheter au Nid, il faut devenir coopérateur, acheter des parts sociales et contribuer au roulement de l’épicerie à hauteur de deux heures par mois (ou plus). L’investissement personnel permet des rencontres, des échanges avec les autres coopérateurs. C’est l’une des raisons principales pour nombre d’entre eux, à l’instar de Lara, qui souhaitait “faire partie d’un mouvement, participer à un projet tout en réduisant son impact écologique”. Pour Hilde, mère d’une petite fille, les motivations sont similaires : “Ca fait cinq ans que je recherche des personnes ayant les mêmes valeurs que moi, la même vision des choses face à la consommation. Je veux aussi montrer l’exemple à travers mes actions.” Signé Genève

 

Retrouvez l’article complet de l’épicerie ou il fait bon consommer!